Qui sommes-nous ?

Découvrez l’équipe de Memorease

Yoann Allardin

Co-fondateur

Professeur de Mémorisation à l’EM Lyon depuis 2017, Yoann est un mnémoniste hors pair. Il intervient en université et en entreprise et vous aider à révéler les pouvoirs de votre mémoire. 


Valentin Michel

Co-fondateur

HEC Paris, National University of Singapore, Paris I, UVSQ, Paris XI… Valentin a fait des méthodes de mémorisation son arme académique et prend plaisir à l’enseigner.


Julie Montois

advisor

Julie s’est formée à la mémorisation pour gérer un double cursus en Droit et Management, en parallèle de son entreprise. Elle oeuvre pour l’égalité des chances.


Marie Triau

advisor

Depuis sa découverte de l’Art de la Mémoire, Marie ne jure que par elle. Alors étudiante à l’ESSEC et Paris XI, elle s’est donnée pour mission de diffuser ces techniques.


Ce qui nous anime

Et ce pour quoi nous faisons ce que nous faisons

Réconcilier plaisir et apprentissage

Nous cherchons à déconstruire l’idée profondément ancrée dans l’imaginaire collectif, selon laquelle il faut souffrir pour réussir ou, comme l’a écrit Corneille, qu’à “vaincre sans péril, on triomphe sans gloire”.

Nous sommes tous habitués à voir la mémorisation et le par-cœur non seulement comme des exercices fades et douloureux, mais surtout nécessairement pénibles s’ils veulent être efficaces.

Pourtant, après plusieurs années d’utilisation quotidienne de méthodes mnémoniques, nous avons la preuve que ce rituel de la souffrance dans l’apprentissage académique et professionnel, hautement symbolique, n’a pas lieu d’être. 

Redonner ses lettres de Noblesse à l'Art de la Mémoire

L’Art de la Mémoire est paradoxalement un art à la fois jeune et très ancien : ses fondements remontent à la Grèce Antique mais elle ne fait l’objet que d’un engouement relativement tardif et ses techniques ne cessent d’évoluer.

Au XVIème siècle, l’Art de la Mémoire alors enseigné dans les écoles devient condamné : il fait appel à des pensées créatives, absurdes, obscènes pour générer des images mémorables… Pourtant, il est utilisé par les grands ce monde tels que Cicéron, Thomas d’Aquin, Spinoza ou encore Leibniz – en bref, tous ceux qui à leur époque, avaient une mémoire extraordinaire.

L'égalité des chances

C’est un fait : sans méthode, certains apprennent plus vite que d’autres.

Or aujourd’hui, on note plus la capacité des étudiants à apprendre par cœur que la manière dont ils utilisent leurs connaissances : les examens s’apparentent à de véritables “tournois de mémorisation”. 

Si les règles que suit l’apprentissage ne sont pas simples, celui-ci peut néanmoins être optimisé grâce à un bon entraînement aux techniques mnémoniques qui, comme le disait déjà le philosophe allemand Ebbinghaus en 1885, permettent de surmonter des différences d’aptitudes entre les individus.

En savoir plus

Éveiller la curiosité et l'attrait pour la connaissance

Les méthodes que nous proposons pavent la voie de la connaissance. Sur le long terme, une mémoire plus entraînée permet de multiplier ses connaissances, et les externalités qui en découlent sont plus que positives à l’échelle d’une population.

Ces méthodes permettent aussi de libérer du temps pour vous adonner à des nouveaux apprentissages, et donc à stimuler la curiosité de chacun.

Vous redonner confiance en vos capacités

L’Art de la Mémoire, la garantie de vos connaissances.

Socrate disait qu’il ne savait qu’une chose, il ne savait rien. Avec l’Art de la Mémoire, en revanche, vous pouvez être certain d’une chose : vous savez que vous savez, et cela vous redonne confiance en vos propres capacités. Conciliez la maîtrise de vos savoirs et une volonté ferme de réussir pour toucher les sommets. 

Notre ambition et notre conviction, à travers l’Art de la Mémoire, peuvent tenir en une phrase : donner à chacun la possibilité d’exploiter le maximum de ses capacités afin d’atteindre un niveau d’érudition digne de ce nom.

Retenez plus. Plus vite. Plus longtemps.